Nos idées

Reconstruction Communiste se revendique du marxisme-léninisme, ce qui ne nous empêche pas de puiser notre inspiration auprès d’un grands nombres d’autrices et d’auteurs, révolutionnaires mais pas uniquement. En effet, comment se tenir au courant des dernières avancées scientifiques ou recherches historiques si l’on ne lit pas les travaux “bourgeois” ? Il faut sortir du dogmatisme nous poussant à envisager la société à la lecture seule de quelques “classiques”. Nous vous proposons ici des pistes de lecture théoriques et scientifiques, afin que vous puissiez vous aussi renforcer votre compréhension de notre monde.

Et ainsi de le changer.

 

Marx et Engels

Karl Marx (1818-1883) – Friedrich Engels (1820-1895)
  • Le manifeste du parti communiste, 1847 – le livre qui sert de fondement à de nombreux communistes. C’est un classique de la politique révolutionnaire, bien sûr, mais Marx et Engels dépasseront eux-mêmes certains des points qu’ils évoquent dans le cours de leur pamphlet. Il se lit tout de même très facilement, et pose les fondements de la manière d’agir, de penser, d’analyser et de transformer le monde pour ceux qui se veulent communistes.
  • Travail salarié et Capital, 1847 – quand Marx expliquait l’économie politique du capitalisme.
  • Salaire, prix et profit, 1865 – après avoir étudié en détail l’économie politique de son temps, Marx livre un exposé brillant des mécanismes de l’exploitation capitaliste, de la production de marchandises à la lutte des classes.
  • Critique du programme de Gotha, 1875 – qu’est-ce qu’un programme politique pour un parti révolutionnaire prolétarien ?
  • Anti-Dühring, 1878 – le petit guide de la pensée marxiste écrit par ses deux inventeurs (principalement Engels), pour répondre à un de leurs adversaires

 

Lénine

Vladimir Ilitch Oulianov (1870-1924)

Si les apports théoriques de Marx et Engels sont primordiaux, leur production traite peu des problématiques d’organisation du Parti communiste et des stratégies d’organisation et de prise du pouvoir.

Lénine abordera ces questions, et traitera également des guerres internationales et des nationalités opprimées. On entendra alors parler du marxisme-léninisme comme du “marxisme de l’époque de l’impérialisme et des révolutions”.

 

Staline

Iossif Vassarionovitch Djougachvili (1878-1953)

La légende noire du Communisme, Staline.

Politburo du Parti Communiste d’Union Soviétique, 1934

Dirigeants marxistes

Enver Hoxha

Faire la révolution est une chose mais il faut ensuite savoir organiser la société nouvelle. Pour se faire une idée nous vous conseillons la lectures des œuvres de personnes comme :

  • Enver Hoxha
  • Thomas Sankara
  • Fidel Castro

 

Figures révolutionnaires

Amílcar Cabral

Nombreux sont les révolutionnaires qui se sont armés de marxisme et de léninisme pour mener à bien leur révolution, et notamment dans le cadre des luttes de libération nationale.

Modèles d’anti-dogmatisme, nous vous invitons à vous renseigner sur :

  • Amílcar Cabral
  • Frantz Fanon
  • Hô Chi Minh
  • Ernesto Che Guevara
  • Antonio Gramsci

 

Militantes et militants

Rosa Luxemburg

S’il n’y a pas de révolution sans parti, il n’y a pas de parti sans militants.

À la fois théoriciens et révolutionnaires, nous vous conseillons de découvrir la vie et les écrits de :

  • Rosa Luxemburg
  • August Bebel
  • Gueorgui Dimitrov
  • Clara Zetkin
  • Ahnurada Gandhy
  • Georges Politzer

 

… et ceux que nous ne soutenons pas

Parmi les figures communistes connues, certaines d’entres elles nous gênent particulièrement. Aussi, nous ne pouvons pas nous réclamer d’elles, mais les rejetter dans l’oubli est injuste, parce qu’elles ont fait partie de l’histoire du mouvement communiste.

  • Mao Zedong – grand stratège militaire, mais il est pour nous tout autant nationaliste que communiste, ce qui en fait un motif pour ne pas le considérer comme un trait important des influences qui nous intéressent.
  • Léon Trotski – une des figures de la Révolution d’Octobre et un auteur extrêmement prolifique, mais son ego surdimensionné et une mauvaise foi à toute épreuve ont fait de lui le porte-étendard de l’anti-communisme dogmatique. L’héritage et les réalisations concrètes du trotskisme parlent d’eux-mêmes.
  • Kim Il-Sung – Un grand timonier aux petits pieds. Si la rhétorique marxisante était bien présente, les actes, eux, n’étaient que du nationalisme.